Valentina Principe est née à Rome en 1979. Elle commence tout d’abord par étudier les Lettres et la philosophie, puis elle s’inscrit, en 2000 à la Scuola internazionale di comics de Rome. Au cours de ses études, elle participe à diverses publications autoproduites, expositions et initiatives liées au monde de la bande dessinée underground. Les handicaps physiques et mentaux sont des thèmes auxquels Valentina est sensible : la subjectivité d’une société basée sur la psychiatrie, l’intolérance et la marginalisation apparaît dans ses récits sous forme de réquisitoire social. En 2008, Heavy Metal publie sa bande dessinée horror-noir,  A Dark Inheritance, qui raconte l’histoire d’un nain et d’un géant, victimes d’un chirurgien avide d’études et d’expérimentations, dans le Londres du XXe siècle. En 2009 elle obtient une résidence artistique à la Maison des auteurs d’Angoulême pour travailler sur Arcadia, Arcadia !, une bande dessinée sur un scénario de David Benito qui met en scène un groupe sectaire néo-primitiviste. À partir de cette période, elle vit et travaille entre France et Italie. Valentina s’est toujours plu à passer de la bande dessinée à l’illustration, de la peinture à la réalisation de logos publicitaires, en utilisant différentes techniques graphiques et narratives. Elle publie le livre « Hildesheim Angoulême Pavia carnet de voyage », le récit en bande dessinée « Skin », avec Vittorio Principe et « Via Lombrosia », un récit en images écrit par David Benito, et enfin, plus récemment, “Composer sa pharmacie naturelle maison” avec Sylvie Hampikian chez Actes Sud. 

Actuellement elle travaille sur une bande dessinée à paraître en France en 2020. Elle était résidente de La Maison de Gurnah en novembre et décembre 2019.

https://www.behance.net/principear43e5

Une habitante de Gurnah et Valentina Principe à Gurnah – Photo © Didier Cottet 2019